Nouvelle configuration pour la Florale de Chlorée.

Pourquoi parler de nouvelle configuration pour la Florale de Chlorée ? D’années en années, lnotre chorale avance au gré des vents qui la ballottent.

Adieu Sandrine !

Cet automne a vu un fort courant emporter notre chef Sandrine Nicolas vers d’autres contrées. Grâce à elle, nous avons exploré avec elle quelques horizons musicaux plus contemporains (Riverside d’Agnès Obel, Wake me up d’AVICII, For the beauty of the earth de Rutter). Mais aussi des univers classiques que nous connaissions moins (comme le Chœur des chasseurs de Von Weber et le Chœur des trembleurs de Lully). Ainsi va la vie qui nous enlève vers d’autres projets ceux que l’on apprécie.

Certainement, nous garderons de Sandrine cette énergie, cette vigueur, cette précision dans l’exécution. De plus, nous nous souviendrons de ces notes courant sur le clavier pendant que nous chantions. Bon vent à Sandrine et nos plus vifs remerciements pour le chemin qu’elle nous a fait parcourir.

Merci Anne !

En quête d’une nouvelle main pour nous guider dans nos cheminements musicaux, il nous a été offert de retrouver notre ancienne conductrice vocale. Anne Quintin était de nouveau disponible pour une nouvelle expérience musicale avec nous. En son temps, elle a lancé la Florale avec d’autres. Avec bonheur, elle accepte de reprendre la direction musicale de notre chorale. Nous en sommes ravis. Voici donc un nouveau chapitre qui s’ouvre. Différentes perspectives s’offrent à nous sur lesquelles nous reviendrons bientôt dans un autre billet sur ce site.

Merci à Anne d’avoir accepté ce nouveau projet avec nous ! Nous lui souhaitons ainsi qu’à la Florale de Chlorée de bons moments d’exploration et de joie musicales.

Bienvenue aux nouvelles et aux nouveaux !

Ces vents d’automne ont aussi eu l’agréable bonheur de déposer dans nos rangs de nouvelles voix venues nous renforcer. Bienvenue donc à Sandrine, Patrick, Liesbeth, Ingrid, Bénédicte et Frédéric et bon retour à Pascale et Eric qui nous avaient un peu délaissés depuis quelques mois.

Nos voix féminines sont donc actuellement bien équipées. Du côté des voix masculines, quelques ténors supplémentaires seraient encore les bienvenus. Avis aux amateurs !

Bref, l’hiver et le printemps prochains vont être mis à profit pour regonfler notre répertoire et préparer nos prochaines prestations. Mais sur cela nous reviendrons dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 14 =