Ken bako desh (liturgie juive)

Ken bako desh traditionnel de la liturgie juive

Donc, ce morceau “Ken bako desh” fait partie de la liturgie juive. Cependant, cela ne l’empêche pas d’avoir une réelle cadence au niveau rythmique. Ainsi, celle-ci lui donne un véritable caractère dansant.

Ci-dessous, vous trouverez les voix à écouter et à répéter de ce morceau.

Télécharger la partition de “Ken bako desh“, traditionnel de la liturgie juive.

Ken bako desh (voix soprano)
Ken bako desh (voix alto)
Ken bako desh (voix ténor)
Ken bako desh (voix basse)
Ken bako desh (4 voix ensemble)

Trouver d’autres morceaux pour choeur avec des voix à répéter.

Avec ces voix à répéter pour chorales, notre chorale a mis au point des sources vidéo et/ou audio pour aider les choristes à répéter leur voix.

Pour utiliser les voix à répéter pour chorales, rendez-vous vers ces liens en fonction de la première lettre du titre :
Objectifs

Le but est de construire une base de voix à répéter

  • afin d’offrir l’occasion à chaque choriste d’apprendre sa voix pour un titre choisi,
  • pour permettre aux nouveaux choristes d’apprendre leur voix dans les morceaux déjà travaillés précédemment par la chorale,
  • et de donner la possibilité à chaque choriste de revoir sa voix ou de rafraîchir sa connaissance du répertoire de la chorale.

Un commentaire

  1. Pour ceux que cela intéresse… je suis allée faire un petit tour sur internet pour me renseigner sur le psaume 61 de Ken Bako Desh, voici ce que j’ai trouvé :

    Psaume 61 :

    O Dieu, entend mes cris, sois attentif à ma prière.
    De l’extrémité de la terre je crie vers toi, dans l’angoisse de mon cœur,
    conduis moi sur le rocher que je ne puis atteindre.
    Car tu es pour moi un refuge, une tour puissante contre l’ennemi.
    Je voudrais demeurer à jamais dans ta tente, me réfugier à l’abri de tes ailes.
    Car toi, ô Dieu, tu exauce mes vœux, tu m’as donné l’héritage de ceux qui révèrent ton nom.
    Ajoute des jours aux jours du roi, que ses années se prolongent d’âge en âge !
    Qu’il demeure sur le trône éternellement devant Dieu !
    Ordonne à ta bonté et à ta vérité de le garder.
    Alors je célébrerai ton nom à jamais et j’accomplirai mes vœux chaque jour.

    Psaume attribué à David, chanté avec instruments à cordes (cithare ?)

    Récité à la Hoshanna Rabba ou Grande Hoshanna ou jour du battage des rameaux ou 7ème jour de la branche de saule.
    C’est le 7ème jour de la fête de Souccot (Fêtes des cabanes, des tentes ou des tabernacles) qui est une des 3 fêtes de pèlerinage prescrites par la Torah où on célèbre l’assistance divine reçue par les enfants d’Israël lors de l’Exode, c’est aussi la fête de la fin des récoltes.
    On la fête en septembre ou en octobre, elle dure 7 jours mais seuls les deux premiers sont totalement fériés.
    Divers rites s’effectuent, liés à la commémoration historique de l’Exode ou des rites pour obtenir l’abondance des pluies et des récoltes, parmi lesquels la prescription pour les juifs de résider ou d’au moins prendre leurs repas dans une soukka (hutte).

    Pour le chanter d’encore d’un meilleur coeur !
    Amitiés à tous !
    Marguerite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =